Pour les particuliers

Pour vous les particuliers, nous vous proposons un contenu détaillé avec les différents comparatifs pour votre habitat (appartement et maison).

Comparaison pour une habitation au tarif simple

Comparaison de factures edf pour l’électricité en tarif Base

Environ la moitié des foyers français ont un compteur en option Base. Par souci de clarté, nous n’avons sélectionné que trois tailles d’appartement et trois fournisseurs pour établir notre comparatif. Enfin, nous avons choisi la puissance de compteur la plus appropriée aux vues des consommations constatées. Ces estimations ont été réalisées au 1er juillet 2018.

Taille du logement

50 m²

70 m²

100 m²

Consommation annuelle

9200 kWh

11 300 kWh

15 400 kWh

1457 €

1765 €

2409 €

1356 €

1642 €

2238 €

1308 €

1582 €

2155 €

Comparaison pour une habitation avec les heures creuses

Comparaison de factures avec les heures creuses

En règle générale, les foyers consommant beaucoup d’électricité ont un compteur avec les heures creuses. Pour faire notre simulation EDF, nous avons choisi d’estimer que les foyers consommaient autant en heures pleines et creuses.

Taille du logement

50 m²

70 m²

100 m²

Consommation annuelle

11 300 kWh

14 400 kWh

22 700 kWh

1724 €

2331 €

3391 €

1605 €

2170 €

3153 €

1641 €

2188 €

3140 €

Comparaison pour une habitation chauffée au gaz

Comparaison de factures de gaz de ville

Un tiers des foyers en France se chauffe au gaz, ce qui représente un budget conséquent. La simulation réalisée ci-dessous le 1er juillet 2018 se base pour un logement situé à Lens (zone tarifaire 1). Comme précédemment, nous avons choisi de comparer deux offres aux tarifs réglementés d’ENGIE.

Taille du logement

50 m²

70 m²

100 m²

150 m²

Consommation annuelle

4 800 kWh

5 800 kWh

9 700 kWh

16 500 kWh

503 €

585 €

830 €

1235 €

468 €

542 €

779 €

1150 €

430 €

496 €

694 €

1014 €

Les démarches de souscription d'un contrat électricité gaz

Les consommateurs ne sont plus tenus de faire leur déménagement avec EDF ou d’ouvrir leur compteur avec ENGIE. Ceux qui l’ont déjà fait peuvent tout à fait changer d’avis, d’autant que les démarches sont simples et gratuites. Et comme nous l’avons vu précédemment avec les tableaux, ils y ont même tout intérêt.

L'emménagement dans une maison neuve

Les démarches de raccordement à l’électricité et au gaz peuvent se faire via son futur fournisseur ou directement via les gestionnaires des réseaux ENEDIS et GRDF. Une fois la demande effectuée, il se passe environ deux mois entre la réception du devis et la finalisation des travaux. Les délais et les tarifs dépendent essentiellement de la complexité et de la longévité des branchements à réaliser. Ensuite, une fois les installations intérieures certifiées, il faut souscrire un contrat auprès d’un fournisseur d’énergie pour ouvrir ses compteurs. C’est comme cela qu’un rendez-vous avec un technicien peut être obtenu pour mettre en service les compteurs. Selon les tarifs officiels, il en coûtera 50,10 € pour l’électricité et 19,09 € pour le gaz pour une intervention sous 10 jours ouvrés.

Le déménagement dans un appartement ou une maison

Qu’il s’agisse d’un changement de locataire ou de propriétaire, il est nécessaire de résilier le contrat pour le logement que l’on quitte, mais aussi de souscrire son prochain contrat. Dans les faits lors d’un déménagement, il est impossible de reprendre le contrat de l’ancien occupant.

Il est recommandé de s’occuper de la souscription de son prochain contrat d’énergie deux semaines avant le déménagement, afin de s’assurer de bien être fourni en énergie le jour de son emménagement et de ne pas payer de frais de déplacement plus élevés pour faire venir illico un technicien ENEDIS-GRDF. Pour mettre les compteurs à son nom auprès d’un fournisseur compétitif selon son profil de consommation, appelez les conseillers D A P (non-surtaxé). Pour l’électricité, l’intervention est facturée 18,46 € dans un délai standard de cinq jours ouvrés et de 131,22 € pour un déplacement dans la journée. Pour le gaz naturel, il en coûtera, toujours selon les données officielles, 19,09 € à 147 € selon le délai demandé par le client.

Puis le jour de son déménagement, il faudra songer à relever son index de compteur pour les transmettre à son fournisseur dans le cadre de la résiliation de son contrat. Il est possible de le faire en contactant son service client par téléphone, internet ou par courrier.

Le changement de fournisseur de gaz et électricité

Chaque mois, ce sont plus de cent mille clients qui décident de résilier leur contrat EDF pour passer chez un autre fournisseur et bénéficier de tarifs plus attractifs. Les démarches sont simples et entièrement gratuites ; il suffit pour changer de fournisseur d’énergie de souscrire auprès d’un autre fournisseur. Muni d’une ancienne facture où figurent le numéro PDL électricité et le numéro PCE gaz le cas échéant pour identifier les compteurs, contactez gratuitement D A P pour obtenir une simulation de factures chez le fournisseur partenaire qui correspond le plus à votre profil de consommation et répond le mieux à vos besoins. Le conseiller vous accompagne gratuitement dans toutes vos démarches et un seul coup de téléphone de quelques minutes suffit.

En outre, il demeure toujours possible de faire marche arrière et de retourner gratuitement chez son ancien fournisseur, aux tarifs réglementés ou non.

Les tarifs de l'électricité et du gaz en 2020

Depuis que le marché est ouvert, les fournisseurs historiques commercialisent toujours leurs offres aux tarifs réglementés. Néanmoins, la concurrence a permis l’apparition de nouveaux types de tarifs, et même d’électricité verte et de biogaz.

L'évolution des tarifs réglementés de l'énergie

Le tarif réglementé de l’électricité par EDF et les tarifs réglementés du gaz par ENGIE font figure d’offres de référence. Ainsi, ces tarifs de l’électricité évoluent une à deux fois par an et ces prix du gaz varient chaque mois, selon les recommandations des pouvoirs publics. Or la régulation de l’évolution de ces tarifs ne garantissent aucune stabilité ou sécurité d’approvisionnement particulières.

Les offres à prix bloqués

Les prix fixes de l’énergie correspondent à des offres qui garantissent des prix bloqués pendant toute la durée du contrat, qui va d’une à quatre années selon le fournisseur. Ainsi si un client souscrit une telle offre avec un contrat de trois ans, cela lui assure de payer ce même prix du kilowattheure hors-taxes tout le long de son contrat. Il existe même des offres dont les prix sont révisables à la baisse à chaque anniversaire du contrat, si et seulement s’il s’avère que les tarifs réglementés soient devenus inférieurs au prix du kWh fixé douze mois plus tôt.

En outre, il reste possible à tout moment de résilier son contrat sans frais, puisque toutes les offres d’énergie pour les particuliers en France sont sans engagement de durée pour le client.

Les offres à prix indexés

Les prix indexés sont des offres garantissant un pourcentage de réduction HT par rapport aux tarifs réglementés pendant toute la durée du contrat, et ce qu’importe leur évolution. Ainsi, les clients sont assurés de toujours payer leur abonnement et/ou leurs consommations moins chers que s’ils étaient restés aux tarifs historiques.